...

5 façons efficaces de combattre les infections menstruelles pendant la mousson


Video player

Pendant la saison de la mousson, l’humidité est une source prédominante d’infection. La zone vaginale sera humide et moite pendant la menstruation. De plus, la saison apporte avec elle des problèmes supplémentaires tels qu’une humidité accrue dans l’air, un mauvais séchage des vêtements et un risque important d’être trempé.

Les menstruatrices sont plus vulnérables aux éruptions cutanées, aux frottements et aux infections en raison de l’humidité accrue. Le Dr Manjula Anagani, gynécologue spécialisée dans la santé et l’hygiène menstruelles, offre des conseils sur la façon d’éviter les infections et de maintenir une hygiène menstruelle efficace pendant une saison qui est normalement censée être appréciée !

Le flux d’air est la voie à suivre :Le coton et/ou d’autres textiles respirants devraient être préférables pour les vêtements, en particulier les sous-vêtements. L’objectif est de favoriser la circulation de l’air dans la région et de la garder aussi sèche que possible. Le coton doit être le premier choix, et les textiles non respirants doivent être évités à tout prix car ils retiennent l’humidité et limitent l’accès à l’air frais, ce qui peut être contre-productif pour l’objectif de prévention des infections.

Faites des vêtements moulants votre ennemi : évitez de porter des vêtements trop serrés, qu’il s’agisse de sous-vêtements ou de pantalons. Ces options provoqueront des irritations des jambes et des zones sensibles, qui peuvent servir de terrain fertile pour les bactéries. Les vêtements moulants ajoutent non seulement à l’inconfort à un moment où le confort doit être une priorité, mais ils rendent également plus difficile de rester au sec pendant les moussons.

Gardez-le au sec : Des facteurs externes et internes contribuent à un risque accru d’infection. Les bactéries se développent sur le sang séché; par conséquent, baigner la zone, en particulier la vulve, avec de l’eau propre et un savon doux devrait faire partie intégrante de votre pratique d’hygiène menstruelle. Faites-le au moins deux ou trois fois par jour et évitez de laver la région de manière agressive. Après chaque lavage, tapotez la zone avec un chiffon doux pour vous assurer qu’elle est complètement sèche. Encore une fois, une pression excessive sur la peau peut causer des lésions cutanées et même des micro-coupures, ce qui rend la menstruation plus sujette aux infections.

Maintenir un niveau de PH sain :Si l’objectif est de maintenir un environnement propre, il est naturel de rechercher des antiseptiques et de les inclure dans votre routine. Ce n’est pas une bonne idée, car ils sont agressifs et tuent les micro-organismes bénéfiques. Les antiseptiques interfèrent avec et perturbent les niveaux de PH.

Changements fréquents et autres options : Même s’il s’agit d’un conseil qui doit être respecté tout au long de l’année, la saison de la mousson nécessite un effort délibéré pour minimiser le temps entre les remplacements de tampons, en fonction du débit. Mieux encore, si les menstruatrices sont à l’aise, elles devraient choisir des coupes et d’autres alternatives qui peuvent atténuer les difficultés liées à l’humidité.

→ A LIRE AUSSI : Russie : Poutine autorise le recrutement de 137000 militaires

→ A LIRE AUSSI : Ukraine : le bombardement russe a fait réagir Antonio Guterres

→ A LIRE AUSSI : Tchad : Le dialogue national inclusif souverain en souffrance

  👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉 Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire