5 conseils pratiques pour bien utiliser votre vaporisateur d’herbes sèches


Video player

 

 

Peu importe le type d’appareil de vaporisation que vous utilisez, qu’il s’agisse d’un appareil de bureau ou d’un appareil portable, les vaporisateurs d’herbes sèches offrent un moyen pratique de profiter des herbes sèches à tout moment.

Cependant, pour tirer le meilleur parti de vos vaporisateurs d’herbes sèches, vous avez certainement besoin d’un certain niveau d’expertise. Étant donné que le vapotage affecte directement la santé physique du vapoteur, vous ne devriez pas apprendre à vaporiser par hasard.

Dans ce post, vous trouverez 5 conseils indiscutables pour utiliser les vaporisateurs d’herbes sèches afin de vous assurer que vous le faites de manière saine et correcte.

  

1. VÉRIFIEZ LA TEMPÉRATURE DE VOTRE VAPORISATEUR D’HERBES SECHES

Vaper sous la bonne température est la clé pour obtenir une session de vapotage optimale. Ainsi, quel que soit l’endroit où vous fumez, vous devez vérifier la température.

La température exacte que vous souhaitez utiliser peut varier considérablement. La température spécifique que vous utilisez dépend de l’herbe et de vos préférences.

Les utilisateurs éprouvent généralement des sensations différentes selon la température à laquelle ils vapent. Le vapotage à basse température est lié à la détente, tandis que la température élevée est dite euphorique.

La texture de votre mouture et de légers changements dans la teneur en humidité peuvent également influencer la vaporisation. De nombreux utilisateurs vaporisent à une température d’environ 163-177 degrés centigrades. Pour une formation rapide de la vapeur et de plus grosses bouffées, certains vaporisateurs d’herbe sèche vont jusqu’à des températures très élevées.

La température à respecter pour une bonne expérience est d’autant plus importante si vous achetez un vaporisateur pour herbes sèches de qualité comme le vaporisateur Arizer Solo 2.

 

2. PRÉCHAUFFER VOTRE VAPORISATEUR

Préchauffez vos vaporisateurs avant toute session. Donnez-lui un peu de temps pour chauffer, car verser vos herbes ou votre concentré dans un vaporisateur froid est sous-optimal.

Vous n’aurez pas besoin de beaucoup de temps car la plupart des vaporisateurs modernes ne prennent que quelques secondes pour préchauffer (les anciennes versions peuvent prendre plus de temps).

Quel que soit le type de vaporisateur d’herbes que vous utilisez, vous devriez lire les conseils pour vaporiser au mieux et consulter des experts sur les conseils de préchauffage pour optimiser votre expérience de vapotage.

 

3. ALLEZ-Y DOUCEMENT LORSQUE VOUS VAPORISEZ

Lorsque vous vapotez, n’oubliez pas de prendre des inspirations douces et courtes. Lorsque les vapes sont arrivées sur le marché, il y avait cette tendance à prendre de grandes, longues et profondes bouffées.

Il n’est pas nécessaire d’être dur ou agressif avec le vaporisateur. Il ne s’agit pas d’une compétition. Que vous inhaliez pour le plaisir ou à des fins médicinales, il est important d’y aller doucement avec votre vaporisateur, en tirant des bouffées courtes et douces.

C’est une vieille pratique de prendre de grandes et profondes bouffées quand on fume. Cependant, inhaler de cette façon introduit de l’air froid dans la chambre, ce qui fait baisser la température de votre vaporisateur. Ce changement peut obliger le vaporisateur à faire des efforts supplémentaires pour suivre la tâche de chauffage.

En outre, il est très probable que vous puissiez inhaler des herbes solides si vous prenez des bouffées très fortes. C’est aussi plus confortable si vous faites des tirages faciles que des tirages difficiles. N’est-ce pas ?

 

4. PAS DE COMBUSTION

C’est une règle simple : lorsque vous vaporisez, évitez la combustion. La combustion implique l’utilisation d’une bobine métallique chaude pour chauffer les herbes dans la vape, alors que le vapotage normal utilise de l’air chaud.

Cette chimie explique pourquoi il est très important d’essayer différentes températures pour vaper. De cette façon, vous apprendrez les températures parfaites pour produire de la vapeur tout en gardant vos herbes non brûlées.

Gardez également à l’esprit que l’une des principales raisons de fumer est d’éviter les inconvénients du tabac.

 

5. UN BON ENTRETIEN DE VOTRE VAPORISATEUR D’HERBES SECHES

Tirer le meilleur de tout appareil nécessite de l’entretien et les vaporisateurs à herbes sèches ne font pas exception à cette règle. Votre vaporisateur à herbes sèches est une machine qui doit être nettoyée et stockée au bon endroit, à la bonne température et dans les bonnes conditions.

Avant d’utiliser une vape, lisez les manuels, étudiez le produit, apprenez comment il fonctionne et apprenez des conseils simples pour bien vaporiser.  

Vous pourriez tout aussi bien en acheter un nouveau. Cependant, ne devriez-vous pas toujours essayer de réduire les coûts autant que possible ? Bien que les vapes ne soient pas des machines d’une longévité incroyable, vous pouvez en tirer quelques bouffées supplémentaires en prenant soin d’elles.

 

CONCLUSION

Posséder un vaporisateur d’herbes sèches est un bon investissement. En prenant note de ces 5 conseils et en les appliquant de la bonne façon, vous pouvez commencer à mieux utiliser votre vaporisateur à herbes sèches, améliorer votre expérience de vapotage et prolonger la vie de votre vaporisateur d’herbes sèches.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - 5 conseils pratiques pour bien utiliser votre vaporisateur d'herbes sèches Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire