Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
5 choses à savoir sur le président Alassane Ouattara
06/11/2020 à 09h58 par Le Boy

A 78 ans, Alassane Ouattara brigue un troisième mandat présidentiel. Le président ivoirien fait face, depuis l’annonce de sa candidature en août, à une flambée de violences qui ont déjà fait une trentaine de morts à travers le pays.

Cet ancien haut fonctionnaire, économiste de formation, porte sa dernière bataille politique, après plus de trois décennies dans les allées du pouvoir. Retour sur une carrière qui épouse les soubresauts de l’histoire ivoirienne.

Parcours et études

Alassane Dramane Ouattara, surnommé « ADO », naît le 1er janvier 1942 à Dimbokro, en Côte d’Ivoire. Il est issu d’une famille de Dioula musulmans dont le père serait originaire de la Haute-Volta voisine (Burkina Faso). Alassane Ouattara étudie en Côte d’Ivoire puis au Burkina Faso et poursuit ses études supérieures aux États-Unis où il obtient, en 1972, un doctorat d’économie à l’université de Pennsylvanie.

Le haut fonctionnaire

Il travaille au Fonds monétaire international (FMI)  de 1968 à 1973, avant de rejoindre la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (B.C.E.A.O.) où il occupe divers postes, dont celui de vice-gouverneur. En 1984, il retourne au F.M.I. comme directeur du département Afrique puis, à partir de 1987, comme conseiller spécial du directeur général du F.M.I. Alassane Ouattara quitte à nouveau l’institution pour prendre le poste de gouverneur de la B.C.E.A.O. en 1988. Il en deviendra le gouverneur honoraire en 1993.

Lire aussi : Guerre civile en 2020 : Blé Goudé et Soro avertissent Ouatarra

La conquête du pouvoir

En avril 1990, en pleine crise économique, Alassane Ouattara est nommé par le président Félix Houphouët-Boigny à la tête d’un comité interministériel sur la relance économique. En novembre 1990, il devient le premier Premier ministre du pays. Il mène une politique de privatisations et de réduction des dépenses publiques, en adoptant des mesures d’austérité impopulaires.

À la mort du président Houphouët-Boigny le 7 décembre 1993, une brève lutte de pouvoir oppose Alassane Ouattara au président de l’Assemblée nationale, Henri Konan Bédié. Selon la Constitution, la présidence revient à ce dernier. La nationalité d’Alassane a  été remise en cause au motif qu’il serait prévalu de la nationalité burkinabè. Cette ligne xénophobe abouti en 1994 au vote par l’assemblé national d’un nouveau code électoral qui prévoit que nul ne peut être élu président de la république s’il n’est ivoirien de naissance, né de père et  mère eux-mêmes ivoiriens de naissance ». Alassane Ouattara démissionne et quitte le pays en 1994 pour devenir directeur général adjoint du F.M.I., poste qu’il occupera jusqu’en 1999. Une première pour un africain.

Comment a-t-il accédé au pouvoir ?

En 1999 Alassane Ouattara quitte le FMI  et rentre en Côte d’Ivoire  où il prend la tête du parti Rassemblement des Républicains (RDR),  toujours déterminer à jouer un rôle politique d’envergure. En 2000, il annonce sa candidature à la présidentielle et en réaction, le pourvoir en place émet un mandat arrêt pour « faux sur l’identité et usage de faux documents administratifs ». Il s’exile brièvement en France. Le destin de la Côte d’ivoire bascule à nouveau. Le General Robert Guei renverse Konan Bédié. Certains y voir la main d’Alassane car l’un des membres du putsch est son ancien garde du corps. Les militaires mettent alors sur pied une commission chargée d’élaboré  une nouvelle constitution  en vue de la présidentielle à venir. C’est Laurent Gbagbo qui remporte alors la présidentielle après avoir fait sortir la rue contre Robert Guei. Après avoir été repoussée 06 fois par Laurent Gbagbo, l’élection présidentielle se tient finalement en 2010.

Lire aussi : Élection en Côte d'Ivoire : ce que Guillaume Soro demande à l'armée

La présidentielle de 2010 se conclu en duel entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. Les deux hommes revendiquent la victoire, ce qui aboutira à deux prestations de serment. Ouattara est déclaré vainqueur par la Commission électorale puis reconnu comme président par l’ONU, la France et les États-Unis. Laurent Gbagbo, lui est donné vainqueur par le conseil constitutionnel. La crise au total, elle fera au moins 3 000 morts selon l’ONU. Finalement, Ouattara accède au pouvoir, appuyé par la France. Gbagbo est arrêté puis envoyé à la Cour pénale internationale (CPI) où il sera jugé pour crime contre l’humanité.

Une fois élu président de la République de Côte d’Ivoire

Une fois élu, Alassane Ouattara lance une série de grands travaux pour redresser une économie en ruine. Il redonne ainsi l’image du pays,  du cacao auprès des investisseurs étrangers.

Avec leMonde

Lire aussi : ALASSANE OUATTARA DÉCAISSE 18 MILLIARDS DE FCFA AFIN DE SOUDOYER LES GÉNÉRAUX DE L’ARMÉE POUR ALLER EN GUERRE CONTRE LE PEUPLE.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

La RDC souscrit à la réforme de la CEEAC

02/12/2020

La RDC...

La RDC, représentée par la ministre d’État,...
RDC Procès des 100 jours : Kabuya veut opposer Kamerhe à JKK

02/12/2020

RDC Procès...

Alors qu’il avait personnellement conduit ses escouades...
RDC: L’armée renforce la sécurité autour de Jean-Pierre Bemba

02/12/2020

RDC: L’armée...

Le commandement des Forces Armées de la...
Les hauts gradés de l’armée et de la police réaffirment leur “loyauté inébranlable” à Félix Tshisekedi

02/12/2020

Les hauts...

Le président de la République, Félix Tshisekedi...
RDC: Déclaration de soutien au bureau de l’Assemblée nationale: le député Samy Adubango dénonce la falsification de sa signature

02/12/2020

RDC: Déclaration...

Surpris de voir son nom sur la...
La lutte anti-drogue sera bientôt enseignée dans les écoles béninoises

02/12/2020

La lutte...

Le gouvernement béninois envisage l’introduction dans les...
Classement des puissances militaires en Afrique 2020 : voici le Top 10

02/12/2020

Classement des...

Le classement Global Fire Power des puissances...
Les félicitations d’Emmanuel Macron à Alpha Condé pour sa réélection

02/12/2020

Les félicitations...

Emmanuel Macron a fait volte-face. Il a...
Brigitte Adjamagbo arrêtée pour coup d’État au Togo: Amnesty dénonce les nouvelles arrestations d’opposants

02/12/2020

Brigitte Adjamagbo...

Amnesty dénonce les nouvelles arrestations d’opposants au...
Joe Biden nomme un avocat d’origine nigériane secrétaire adjoint au Trésor américain

02/12/2020

Joe Biden...

Wally Adeyemo, un avocat d’origine nigériane, nommé...
VIH/SIDA: Un ministre guinéen invite au dépistage massif

02/12/2020

VIH/SIDA: Un...

Pour lutter contre le VIH/SIDA, Ibrahima Kassory...
Sidiki Diabaté mort ? Voici la grande révélation de Momo Walaha

02/12/2020

Sidiki Diabaté...

La mort de Sidiki Diabaté, une nouvelle...
Nigéria:5 hommes armés et 9 otages sauvées dans le nord du pays

02/12/2020

Nigéria:5 hommes...

Au Nigéria, au moins cinq hommes armés...
VIH/SIDA: 2,2 millions de personnes porte la maladie au Mozambique

02/12/2020

VIH/SIDA: 2,2...

Le Mozambique compte près de 2,2 million...
Côte d’Ivoire / Covid-19 : depuis la France, Ouattara lance une alerte générale

02/12/2020

Côte d’Ivoire...

Le chef de l’Etat ivoirien s’est adressé...
Côte d’Ivoire-Sassandra : le Maire fait bastonner un professeur, les élèves incendient sa résidence

02/12/2020

Côte d’Ivoire-Sassandra...

La résidence du maire de la ville...
Le Zimbabwe interdit l’importation de voitures d’occasion âgées de plus de 10 ans

02/12/2020

Le Zimbabwe...

Le Zimbabwe ne veut plus être la...
Côte d’Ivoire-Musique/ Les artistes Yodé et Siro convoqués par la Gendarmerie

02/12/2020

Côte d’Ivoire-Musique/...

C’est l’information du moment dans le milieu...
Liverpool - Ajax : L'hommage de Sadio Mané à Pape Bouba Diop après le match...

01/12/2020

Liverpool –...

Sadio Mané a rendu hommage ce mardi...
Sans nouvelles du président Abdelmadjid Tebboune, les Algériens s'inquiètent

01/12/2020

Sans nouvelles...

Testé positif au Covid-19 en début novembre, le président algérien Abdelmadjid Tebboune peinait...

A 78 ans, Alassane Ouattara brigue un troisième mandat présidentiel. Le président ivoirien fait face, depuis l’annonce de sa candidature en août, à une flambée de violences qui ont déjà fait une trentaine de morts à travers le pays.

Cet ancien haut fonctionnaire, économiste de formation, porte sa dernière bataille politique, après plus de trois décennies dans les allées du pouvoir. Retour sur une carrière qui épouse les soubresauts de l’histoire ivoirienne.

Parcours et études

Alassane Dramane Ouattara, surnommé « ADO », naît le 1er janvier 1942 à Dimbokro, en Côte d’Ivoire. Il est issu d’une famille de Dioula musulmans dont le père serait originaire de la Haute-Volta voisine (Burkina Faso). Alassane Ouattara étudie en Côte d’Ivoire puis au Burkina Faso et poursuit ses études supérieures aux États-Unis où il obtient, en 1972, un doctorat d’économie à l’université de Pennsylvanie.

Le haut fonctionnaire

Il travaille au Fonds monétaire international (FMI)  de 1968 à 1973, avant de rejoindre la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (B.C.E.A.O.) où il occupe divers postes, dont celui de vice-gouverneur. En 1984, il retourne au F.M.I. comme directeur du département Afrique puis, à partir de 1987, comme conseiller spécial du directeur général du F.M.I. Alassane Ouattara quitte à nouveau l’institution pour prendre le poste de gouverneur de la B.C.E.A.O. en 1988. Il en deviendra le gouverneur honoraire en 1993.

Lire aussi : Guerre civile en 2020 : Blé Goudé et Soro avertissent Ouatarra

La conquête du pouvoir

En avril 1990, en pleine crise économique, Alassane Ouattara est nommé par le président Félix Houphouët-Boigny à la tête d’un comité interministériel sur la relance économique. En novembre 1990, il devient le premier Premier ministre du pays. Il mène une politique de privatisations et de réduction des dépenses publiques, en adoptant des mesures d’austérité impopulaires.

À la mort du président Houphouët-Boigny le 7 décembre 1993, une brève lutte de pouvoir oppose Alassane Ouattara au président de l’Assemblée nationale, Henri Konan Bédié. Selon la Constitution, la présidence revient à ce dernier. La nationalité d’Alassane a  été remise en cause au motif qu’il serait prévalu de la nationalité burkinabè. Cette ligne xénophobe abouti en 1994 au vote par l’assemblé national d’un nouveau code électoral qui prévoit que nul ne peut être élu président de la république s’il n’est ivoirien de naissance, né de père et  mère eux-mêmes ivoiriens de naissance ». Alassane Ouattara démissionne et quitte le pays en 1994 pour devenir directeur général adjoint du F.M.I., poste qu’il occupera jusqu’en 1999. Une première pour un africain.

Comment a-t-il accédé au pouvoir ?

En 1999 Alassane Ouattara quitte le FMI  et rentre en Côte d’Ivoire  où il prend la tête du parti Rassemblement des Républicains (RDR),  toujours déterminer à jouer un rôle politique d’envergure. En 2000, il annonce sa candidature à la présidentielle et en réaction, le pourvoir en place émet un mandat arrêt pour « faux sur l’identité et usage de faux documents administratifs ». Il s’exile brièvement en France. Le destin de la Côte d’ivoire bascule à nouveau. Le General Robert Guei renverse Konan Bédié. Certains y voir la main d’Alassane car l’un des membres du putsch est son ancien garde du corps. Les militaires mettent alors sur pied une commission chargée d’élaboré  une nouvelle constitution  en vue de la présidentielle à venir. C’est Laurent Gbagbo qui remporte alors la présidentielle après avoir fait sortir la rue contre Robert Guei. Après avoir été repoussée 06 fois par Laurent Gbagbo, l’élection présidentielle se tient finalement en 2010.

Lire aussi : Élection en Côte d'Ivoire : ce que Guillaume Soro demande à l'armée

La présidentielle de 2010 se conclu en duel entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. Les deux hommes revendiquent la victoire, ce qui aboutira à deux prestations de serment. Ouattara est déclaré vainqueur par la Commission électorale puis reconnu comme président par l’ONU, la France et les États-Unis. Laurent Gbagbo, lui est donné vainqueur par le conseil constitutionnel. La crise au total, elle fera au moins 3 000 morts selon l’ONU. Finalement, Ouattara accède au pouvoir, appuyé par la France. Gbagbo est arrêté puis envoyé à la Cour pénale internationale (CPI) où il sera jugé pour crime contre l’humanité.

Une fois élu président de la République de Côte d’Ivoire

Une fois élu, Alassane Ouattara lance une série de grands travaux pour redresser une économie en ruine. Il redonne ainsi l’image du pays,  du cacao auprès des investisseurs étrangers.

Avec leMonde

Lire aussi : ALASSANE OUATTARA DÉCAISSE 18 MILLIARDS DE FCFA AFIN DE SOUDOYER LES GÉNÉRAUX DE L’ARMÉE POUR ALLER EN GUERRE CONTRE LE PEUPLE.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire