...

49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali : Ouattara et Assimi goita annoncent un accord après de faux documents


Video player

Selon l’African Intelligence Service, Alassane Ouattara et Asimi Goita sont parvenus à un accord le 1er septembre pour libérer 49 militaires ivoiriens arrêtés le 10 juillet.

Le Mali devrait prochainement libérer une partie des 49 militaires ivoiriens arrêtés à l’aéroport de Bamako le 10 juillet. Selon l’African Intelligence Service, un accord entre les autorités ivoiriennes et maliennes a été découvert.

Le 10 juillet, 49 militaires ivoiriens censés faire partie des « NSE », les éléments nationaux soutenant le Détachement opérationnel de la MINUSMA au Mali, sont arrivés à l’aéroport de Bamako. Ils devaient être 50, mais selon nos informations, l’un des militaires a eu un accident de voiture entre son domicile et l’aéroport d’Abidjan, il n’a donc pas pu monter dans l’avion.

Leurs vols privés sont assurés par la compagnie de droit malien et appartiennent au Dutch Sahel Aviation Service. Derrière eux, un autre avion de la même compagnie suivait, bourré d’armes lourdes. Le ministre des Affaires étrangères du Mali, Abdoulaye Diop, a fait cette affirmation à la tribune de l’ONU et n’a pas été démentie.

→ A LIRE AUSSI : Asky : La compagnie aérienne Togolaise s’offre un 12è avion pour son 12è anniversaire

→ A LIRE AUSSI : Ukraine : Une rentrée scolaire risquée

→ A LIRE AUSSI : Bénin : GG Lapino opte pour la transhumance politique ?

--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire