3ème mandat – Alassane Ouattara : « la Constitution prévoit un délai, ce délai sera respecté.»


Video player

La question du 3e mandat d’Alassane Ouattara continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. En effet, en novembre dernier, le président ivoirien a soutenu : “Si eux (ceux de sa génération), ils décident d’être candidats, alors je serai candidat”, faisant allusion à ses rivaux historiques, les ex-présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié. Des propos ont été diversement interprétés.

Alassane Ouattara a présenté, le 30 janvier 2020, ses vœux de Nouvel An à la presse et aux médias. Il profité de l’occasion pour se prononcer à nouveau sur la question du 3e mandat.

” La Constitution prévoit un délai pour annoncer sa candidature, ce délai sera respecté “.

Il a également invité les journalistes à faire preuve de rigueur et d’éthique professionnelle dans le traitement responsable de l’information, tout en tenant compte de la prolifération des “fake news”, particulièrement au cours de cette année électorale.

Quant aux représentants des organisations professionnelles de la presse et des médias, M. Jean Claude Coulibaly, Président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) et Patrice Yao, Président du Groupement des Éditeurs de Presse de Côte d’Ivoire (GEPCI), ils ont exprimé leur gratitude au Chef de l’Etat pour les efforts consentis à la viabilité de leur secteur.

→ A LIRE AUSSI : Guillaume Soro : « La résidence de Ouattara a été payée sur les fonds du trésor »

→ A LIRE AUSSI : Guillaume Soro : « La résidence de Ouattara a été payée sur les fonds du trésor »

→ A LIRE AUSSI : ALERTE : Coups de feu à proximité de la résidence du président Donald Trump

--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire