3 soldats ivoiriens tués par un engin explosif


Video player

L’armée ivoirienne est de nouveau en deuil, 3 soldats tués à Zèpe-Téhini. Ils sont tombés sur un engin explosif au moment où leur groupe faisait une patrouille près du village de Zépe, à 25 km à l’ouest de Téhini, dans la région du Bounkani (Nord-Est de la Côte d’Ivoire).

Au moins deux soldats et un gendarme ont été tués samedi lors du passage de leur véhicule sur un engin explosif, dans la région de Tèhini près de la frontière du Burkina.

L’engin en question a provoqué la mort d’au moins trois soldats ivoiriens. 4 autres seraient évacués à l’hôpital de Téhini. Cette attaque contre les forces armées ivoiriennes serait intervenue aux alentours de 19h30 le 12 juin.

Lire aussi : Côte d’Ivoire-Urgent/ Les terroristes attaquent à la bombe: militaires et gendarmes tués à Téhini

La détonation était si forte qu’elle aurait été entendue à Téhini où les populations ont déserté les rues.

Il faut noter que la Côte d’Ivoire est sous la menace de groupes terroristes. Il y a 5 jours c’est à dire le 7 juin 2021, dans le village de Tougbô, un soldat ivoirien avait été tué dans une attaque similaire.

Pour rappel, cette explosion intervient deux jours après l’inauguration d’une Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT) à Jacqueville, près d’Abidjan, par le premier ministre ivoirien Patrick Achi et son ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, aux côtés du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Lire aussi : Niger: ce qu’on sait de l’attaque du domicile du président de l’Assemblée Nationale

 

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire