Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
12 herbes médicinales à connaître absolument en 2020
01/04/2020 à 00h02 par La redaction

Parfois sans le savoir, nous ingérons des plantes médicinales. Incluses dans des préparations proposant une amélioration (de beaux cheveux, une forme olympique), ou en petite dose dans des médicaments. Les herbes médicinales peuvent être utiles au quotidien et c’est pourquoi nous vous présentons une sélection de 12 herbes médicinales essentielles, pour vivre plus sainement.

 

Les herbes médicinales ne sont pas beaucoup utilisées de nos jours mais la tendance s’inverse peu à peu. Et c’est tant mieux car la phytothérapie gagne vraiment à être (re)découverte : simplement parce que les plantes médicinales sont un moyen de se faire du bien de manière naturelle et économique.

Lire aussi: Quelques noms de plante médicinale Béninoise trés éfficace

Les plantes médicinales essentielles pour la santé

Voici une sélection de plantes médicinales incontournables dans votre herbier personnel, pour venir à bout des petits maux du quotidien grâce à la phytothérapie.

L’astragale

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

L’astragale © LutsenkoLarissa

L’astragale (Astragalus membranaceus) est parfaite pour booster le système immunitaire et pour favoriser le sommeil. Cette plante tonique est parfaite pour les personnes souvent malades ou soumises à un stress continu.

Convient aux adolescents et aux adultes, sauf en cas d’état grippal ou fiévreux.

Facile à ingérer, on peut la prendre en tisane ou en décoction, mais elle peut également être ajoutée dans une soupe. Effet tonique rapide !

 

Le calendula

Le calendula (Calendula officinalis) est une jolie fleur, mais également une plante utile à la guérison, et indispensable dans l’armoire à pharmacie.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

La fleur de calendula aussi appelé souci des jardins © Real Moment

Ses propriétés anti-inflammatoires en font un ingrédient de choix en cas de grippe et de fièvre. Utilisé en voie externe, en pommade, le calendula désinfecte et apporte du réconfort à toutes les inflammations de peau.

Utiliser les fleurs en infusion, huile ou teinture.

Pour en savoir plus sur le calendula

 

 

 

La consoude

Plante utile à la guérison, grâce à sa teneur en allantoïne, de la même façon que le souci, la consoude (Symphytum officinale) peut être intégrée dans des pommades, mais également être infusée.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

La consoude © Bronislava Vrbanova

Elle permet de traiter les élongations musculaires et les douleurs articulaires, et de favoriser la cicatrisation des blessures et ulcères cutanés.

Appliquer une pommade ou une lotion de consoude (racine ou feuilles) de 2 à 4 fois par jour. Il ne faut cependant pas la manger directement.

 

 

Le sureau

Le sureau (Sambucus nigra) est une plante antivirale, très utile en cas de grippe, de poussées de fièvre et de nez qui coule sans arrêt. Elle est aussi reconnue pour ses vertus dans les cas de maladies infantiles éruptives (rougeole, varicelle).

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

Le sureau © Anastasiia Malinich

Très utile comme détoxifiant, le sureau agit également sur les bronches et procure un sentiment de bien-être. Prendre une infusion courte des fleurs et boire chaud en cas de fièvre.

 

Camomille allemande

La camomille allemande (Matricaria recutita) favorise l’équilibre et l’harmonie, et tonifie les systèmes digestif, nerveux et reproducteur.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

La camomille © Real Moment

Elle vient en aide aux personnes souffrant d’indigestions, d’ulcères, de maladies inflammatoires des intestins, mais aussi de stress, d’insomnie et de problèmes menstruels.

Faire une infusion à boire ou à ajouter à l’eau du bain pour apaiser les nerfs et les inflammations de la peau. L’huile infusée fait des merveilles sur les plaies et les fesses irritées des bébés.

L’alchémille

Cette plante astringente est l’alliée des femmes puisqu’elle soulage les règles douloureuses et  contribue à réguler le cycle menstruel. En plus, l’alchémille (Alchemilla vulgaris) favorise le resserrement des tissus, donne du tonus à la peau et aide à combattre les vergetures et la cellulite.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

L’alchémille, aussi appelée Pied de Lion ou Manteau de Notre-Dame © Ollga P

L’alchémille est également utile pour la circulation sanguine (lutte contre insuffisance veineuse), pour soigner les maladies gastro-intestinales et cicatriser les plaies, notamment dans la bouche (aphtes, gingivites et stomatites).

Déconseillée aux femmes sous contraception orale, aux personnes à risque de thrombose ou de phlébite.

 

La mélisse officinale

La mélisse (Melissa officinalis) est très utile pour calmer les systèmes digestifs et nerveux. C’est d’ailleurs la plante du lâcher prise, pour toutes celles et ceux qui broient du noir sans arrêt.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

La mélisse © Skyprayer2005

La mélisse aide à se détendre et favorise le sommeil chez les enfants comme les adultes. Cette plante apaise aussi la fièvre et à une action antivirale contre la grippe et l’herpès.

À prendre en infusion.

La guimauve

Aussi appelée mauve officinale, la guimauve (Althaea officinalis) est un bon remède naturel contre la toux, l’angine et le rhume.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

La mauve officinale © LesiChkalll27

Pour les blessures peu importantes, la guimauve a un effet calmant : en pommade, elle vient en aide aux peaux à problèmes et souffrant d’eczéma.

Un décoction de ses racines soulage les affections buccales, les dermatoses, les furoncles et les plaies enflammées.

 

L’ortie

Riche en minéraux notamment en magnésium et en fer, l’ortie (Urtica dioica) est particulièrement tonifiante pour les reins. Également riche en calcium, elle aide aussi à calmer les spasmes musculaires et à tonifier l’utérus.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

L’ortie © Steve Bramall

L’ortie vient aussi en aide aux personnes présentant des troubles liés à l’accumulation de toxines dans le corps, comme les allergies, les maladies de peau, l’arthrite…

C’est une bonne source d’énergie qui régule la glycémie et atténue les effets du stress continu. C’est aussi une bonne alliée pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Prendre des infusions faites avec les feuilles de la plante.

 

Le framboisier

Le famboisier (Rubus idaeus) est une plante fascinante, non seulement il nous donne des fruits délicieux mais il a aussi des vertus indéniables pour la santé.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

Framboisier sauvage en fleurs © kristof lauwers

Recommandée en fin de grossesse et après l’accouchement pour tonifier l’utérus et enrichir le lait, la racine de framboisier calme également les inflammations du système digestif.

Les feuilles de framboisier, nutritives et riches en minéraux, viennent elles-aussi en aide aux femmes à problèmes gynécologiques : règles abondantes, syndrome prémenstruel,  fibrome, endométriose,  infertilité…

Cette plante astringente apaise les maux de gorge et les diarrhées bénines.

Faire une infusion des feuilles et consommer 2 tasses par jour. On peut aussi l’appliquer sur une compresse pour soigner des blessures mineures ou des conjonctivites.

 

L’Achillée millefeuille

Couplée à la lavande, l’achillée millefeuille (Achillea millefolium) fait fuir les insectes, mais elle a aussi des usages médicinaux reconnus à elle seule.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

L’achillée millefeuille © nnattalli

En usage interne, elle stimule l’appétit et soulage les troubles digestifs. Elle est réputée pour soigner les infections des voies respiratoires et faire baisser la fièvre.

En interne comme en externe, l’achillée millefeuille soulage les douleurs menstruelles. Appliquée directement sur la peau, elle soigne blessures et inflammations.

 

Le millepertuis, la plante des premiers soins

Utiles pour réguler l’humeur et étudiés pour leur côté antidépresseur naturel, les millepertuis à usage médicinal ne constituent que la variété Hypericum perforatum.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

Le millepertuis à usage médicinal © Nedelea Cristian

Son usage par voie externe bien moins connu fait pourtant des merveilles pour la cicatrisation des plaies, diminuer les inflammations, traiter les brûlures et l’herpès.

Avec une huile infusée des fleurs de millepertuis, on peut aussi soulager les muscles courbaturés.

Une précaution d’usage néanmoins et pas des moindres : le millepertuis diminue ou annule les effets de bons nombres de médicaments, et de contraceptifs. À utiliser avec précaution.

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 42 840 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Parfois sans le savoir, nous ingérons des plantes médicinales. Incluses dans des préparations proposant une amélioration (de beaux cheveux, une forme olympique), ou en petite dose dans des médicaments. Les herbes médicinales peuvent être utiles au quotidien et c’est pourquoi nous vous présentons une sélection de 12 herbes médicinales essentielles, pour vivre plus sainement.

 

Les herbes médicinales ne sont pas beaucoup utilisées de nos jours mais la tendance s’inverse peu à peu. Et c’est tant mieux car la phytothérapie gagne vraiment à être (re)découverte : simplement parce que les plantes médicinales sont un moyen de se faire du bien de manière naturelle et économique.

Lire aussi: Quelques noms de plante médicinale Béninoise trés éfficace

Les plantes médicinales essentielles pour la santé

Voici une sélection de plantes médicinales incontournables dans votre herbier personnel, pour venir à bout des petits maux du quotidien grâce à la phytothérapie.

L’astragale

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

L’astragale © LutsenkoLarissa

L’astragale (Astragalus membranaceus) est parfaite pour booster le système immunitaire et pour favoriser le sommeil. Cette plante tonique est parfaite pour les personnes souvent malades ou soumises à un stress continu.

Convient aux adolescents et aux adultes, sauf en cas d’état grippal ou fiévreux.

Facile à ingérer, on peut la prendre en tisane ou en décoction, mais elle peut également être ajoutée dans une soupe. Effet tonique rapide !

 

Le calendula

Le calendula (Calendula officinalis) est une jolie fleur, mais également une plante utile à la guérison, et indispensable dans l’armoire à pharmacie.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

La fleur de calendula aussi appelé souci des jardins © Real Moment

Ses propriétés anti-inflammatoires en font un ingrédient de choix en cas de grippe et de fièvre. Utilisé en voie externe, en pommade, le calendula désinfecte et apporte du réconfort à toutes les inflammations de peau.

Utiliser les fleurs en infusion, huile ou teinture.

Pour en savoir plus sur le calendula

 

 

 

La consoude

Plante utile à la guérison, grâce à sa teneur en allantoïne, de la même façon que le souci, la consoude (Symphytum officinale) peut être intégrée dans des pommades, mais également être infusée.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

La consoude © Bronislava Vrbanova

Elle permet de traiter les élongations musculaires et les douleurs articulaires, et de favoriser la cicatrisation des blessures et ulcères cutanés.

Appliquer une pommade ou une lotion de consoude (racine ou feuilles) de 2 à 4 fois par jour. Il ne faut cependant pas la manger directement.

 

 

Le sureau

Le sureau (Sambucus nigra) est une plante antivirale, très utile en cas de grippe, de poussées de fièvre et de nez qui coule sans arrêt. Elle est aussi reconnue pour ses vertus dans les cas de maladies infantiles éruptives (rougeole, varicelle).

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

Le sureau © Anastasiia Malinich

Très utile comme détoxifiant, le sureau agit également sur les bronches et procure un sentiment de bien-être. Prendre une infusion courte des fleurs et boire chaud en cas de fièvre.

 

Camomille allemande

La camomille allemande (Matricaria recutita) favorise l’équilibre et l’harmonie, et tonifie les systèmes digestif, nerveux et reproducteur.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

La camomille © Real Moment

Elle vient en aide aux personnes souffrant d’indigestions, d’ulcères, de maladies inflammatoires des intestins, mais aussi de stress, d’insomnie et de problèmes menstruels.

Faire une infusion à boire ou à ajouter à l’eau du bain pour apaiser les nerfs et les inflammations de la peau. L’huile infusée fait des merveilles sur les plaies et les fesses irritées des bébés.

L’alchémille

Cette plante astringente est l’alliée des femmes puisqu’elle soulage les règles douloureuses et  contribue à réguler le cycle menstruel. En plus, l’alchémille (Alchemilla vulgaris) favorise le resserrement des tissus, donne du tonus à la peau et aide à combattre les vergetures et la cellulite.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

L’alchémille, aussi appelée Pied de Lion ou Manteau de Notre-Dame © Ollga P

L’alchémille est également utile pour la circulation sanguine (lutte contre insuffisance veineuse), pour soigner les maladies gastro-intestinales et cicatriser les plaies, notamment dans la bouche (aphtes, gingivites et stomatites).

Déconseillée aux femmes sous contraception orale, aux personnes à risque de thrombose ou de phlébite.

 

La mélisse officinale

La mélisse (Melissa officinalis) est très utile pour calmer les systèmes digestifs et nerveux. C’est d’ailleurs la plante du lâcher prise, pour toutes celles et ceux qui broient du noir sans arrêt.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

La mélisse © Skyprayer2005

La mélisse aide à se détendre et favorise le sommeil chez les enfants comme les adultes. Cette plante apaise aussi la fièvre et à une action antivirale contre la grippe et l’herpès.

À prendre en infusion.

La guimauve

Aussi appelée mauve officinale, la guimauve (Althaea officinalis) est un bon remède naturel contre la toux, l’angine et le rhume.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

La mauve officinale © LesiChkalll27

Pour les blessures peu importantes, la guimauve a un effet calmant : en pommade, elle vient en aide aux peaux à problèmes et souffrant d’eczéma.

Un décoction de ses racines soulage les affections buccales, les dermatoses, les furoncles et les plaies enflammées.

 

L’ortie

Riche en minéraux notamment en magnésium et en fer, l’ortie (Urtica dioica) est particulièrement tonifiante pour les reins. Également riche en calcium, elle aide aussi à calmer les spasmes musculaires et à tonifier l’utérus.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

L’ortie © Steve Bramall

L’ortie vient aussi en aide aux personnes présentant des troubles liés à l’accumulation de toxines dans le corps, comme les allergies, les maladies de peau, l’arthrite…

C’est une bonne source d’énergie qui régule la glycémie et atténue les effets du stress continu. C’est aussi une bonne alliée pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Prendre des infusions faites avec les feuilles de la plante.

 

Le framboisier

Le famboisier (Rubus idaeus) est une plante fascinante, non seulement il nous donne des fruits délicieux mais il a aussi des vertus indéniables pour la santé.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

Framboisier sauvage en fleurs © kristof lauwers

Recommandée en fin de grossesse et après l’accouchement pour tonifier l’utérus et enrichir le lait, la racine de framboisier calme également les inflammations du système digestif.

Les feuilles de framboisier, nutritives et riches en minéraux, viennent elles-aussi en aide aux femmes à problèmes gynécologiques : règles abondantes, syndrome prémenstruel,  fibrome, endométriose,  infertilité…

Cette plante astringente apaise les maux de gorge et les diarrhées bénines.

Faire une infusion des feuilles et consommer 2 tasses par jour. On peut aussi l’appliquer sur une compresse pour soigner des blessures mineures ou des conjonctivites.

 

L’Achillée millefeuille

Couplée à la lavande, l’achillée millefeuille (Achillea millefolium) fait fuir les insectes, mais elle a aussi des usages médicinaux reconnus à elle seule.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

L’achillée millefeuille © nnattalli

En usage interne, elle stimule l’appétit et soulage les troubles digestifs. Elle est réputée pour soigner les infections des voies respiratoires et faire baisser la fièvre.

En interne comme en externe, l’achillée millefeuille soulage les douleurs menstruelles. Appliquée directement sur la peau, elle soigne blessures et inflammations.

 

Le millepertuis, la plante des premiers soins

Utiles pour réguler l’humeur et étudiés pour leur côté antidépresseur naturel, les millepertuis à usage médicinal ne constituent que la variété Hypericum perforatum.

plantes médicinales, herbe médicinale, herbes médicinales

Le millepertuis à usage médicinal © Nedelea Cristian

Son usage par voie externe bien moins connu fait pourtant des merveilles pour la cicatrisation des plaies, diminuer les inflammations, traiter les brûlures et l’herpès.

Avec une huile infusée des fleurs de millepertuis, on peut aussi soulager les muscles courbaturés.

Une précaution d’usage néanmoins et pas des moindres : le millepertuis diminue ou annule les effets de bons nombres de médicaments, et de contraceptifs. À utiliser avec précaution.

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 42 840 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire