Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
11 Mai 1981 : Décès de Bob Marley
11/05/2017 à 15h05 par La redaction
Publicité
Publicité

Né en 1945 en Jamaïque, Robert Nesta Marley dit Bob Marley a su survivre à la misère des ghettos pour devenir une icône mondialement reconnue de la musique jamaïcaine, du mouvement rastafari et de la liberté. Sa mère, une Noire jamaïcaine, lui donne naissance alors qu’elle n’est âgée que de dix-huit ans. Son père est blanc, superviseur à cheval des travaux des champs, et redoute la réaction de sa famille devant sa liaison avec une femme noire ; l’enfance de Bob Marley sera donc marquée par l’absence de son père, ainsi que par la misère de la campagne.

A 20 ans à peine, Marley fonde son groue musical, les Wailers. Au début des années 70, l’influence des Wailers sur le reggae est si forte que la plupart des autres grandes figures de ce genre musical intègrent le mouvement rasta et s’imprègnent de cette culture. Par conséquent, leur musique reggae devient le principal vecteur d’expression et de revendication rasta. Cette dimension revendicatrice introduit une dimension politique dans la musique jamaïcaine, d’autant plus que l’oppression du mouvement rasta par le gouvernement (maisons incendiées, flambées de violence dans les ghettos, familles jetées à la rue) nourrissent le combat des reggaemen contre l’injustice. Les grands chanteurs comme Bob Marley ne sont alors plus perçus comme des musiciens de divertissement, mais comme de véritables révolutionnaires. Ils deviennent les porte-paroles des pauvres, enfermés dans la misère des ghettos ; Bob Marley en particulier se met à attaquer violemment le système raciste de la Jamaïque, qui établit une hiérarchie sévère entre Blancs, Métis et Noirs. Ces messages sociaux sont entendus à la radio par les représentants des classes défavorisées : c’est un véritable éveil pour leur conscience politique.

La popularité du reggae et celle du mouvement rastafari se nourrissent l’une de l’autre, jusqu’à ce que les rastas deviennent une force politique avec laquelle la Jamaïque doit désormais compter. Bob Marley & the Wailers sortent l’album militant Catch a Fire en 1972, puis Burnin’, qui contient entre autre les tubes militants Get Up Stand Up et I Shot The Sheriff, apologie de la légitime défense. Marley se sépare alors de ses deux compagnons, désireux de poursuivre leur carrière en solo ; il s’associe aux I-Trees pour enregistrer Natty Dread en 1975, puis Rastaman Vibration (1976).

Publicité

Bob Marley possède à cette époque une aura mystique si étendue qu’il renforce les rancœurs de certains de ses compatriotes, notamment extrémistes et racistes. En décembre 1976, il est victime d’une tentative d’assassinat aux côtés des autres membres des I-Trees ; Marley reçoit cinq balles, et Rita Marley est touchée à la tête (elle survit par miracle). Bob Marley refuse alors d’annuler les concerts prévus, arguant de ce que ceux qui s’emploient à rendre le monde mauvais ne prennent jamais de congés. Contraint à s’exiler d’une Jamaïque où il ne se sent plus en sécurité, Marley enregistre l’album Exodus en 1977, puis revient sur son sol natal l’année suivante dans le cadre d’un grand concert pour la paix. Sa visite en Afrique lui inspire ensuite l’album Survival, avant Uprising en 1980.

Cette année-là, on lui diagnostique un cancer de la peau. Mais Marley tarde à se soigner : les concerts s’enchaînent, et la religion rastafari lui interdit l’amputation du gros orteil qui aurait pu l’aider. Le cancer s’étend ; la médecine ne peut plus prolonger la vie de Bob Marley qu’au prix de terribles souffrances. Il s’éteint le 11 mai 1981, à Miami.

Publicité
Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

🚨DOINGBUZZ ACTUALITE NEW Pour offres d'emploi 👉🏾 -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun  groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆



Plus de news

Usa: Un Célèbre Pilote Se Tue En Tentant De Battre Un Record Du Monde (Vidéo)

20/06/2021

USA: Un...

Publicité Publicité Un célèbre pilote se tue....
Cedeao : Le Lancement De L'Eco Prévu Pour 2027

20/06/2021

CEDEAO :...

Publicité Publicité   Le lancement de l'Eco...
L'Ancien Médecin De Trump Doute De La Santé Mentale De Joe Biden

20/06/2021

L’ancien médecin...

Publicité Publicité   Le représentant Ronny Jackson,...
Grave Accident Au Cameroun ( Vidéo Très Sensible)

20/06/2021

Grave accident...

Publicité Publicité Publicité   Selon une source...
Gabon : Quand Pascaline Bongo Parle De Son Amant Boy Marley

20/06/2021

Gabon :...

Publicité Publicité Une liaison qui a été...
Retour De Gbagbo : Ouattara Manque L’occasion De Faire Un Grand Pas Vers La Réconciliation Nationale

20/06/2021

Retour de...

Publicité Publicité Laurent Gbagbo est rentré en...
Nigeria : Un Policier Tué Et 80 Élèves Kidnappés Dans Une École

19/06/2021

Nigeria :...

Publicité Publicité   Des assaillants armés ont...
Une Journaliste Américaine Défie Vladimir Poutine : &Quot;De Quoi Avez-Vous Peur Monsieur Le Président ? &Quot;

19/06/2021

Une journaliste...

Publicité Publicité Ce mercredi 16 juin 2021,...
Indice Mondial De La Paix : Voici Les 10 Pays Les Moins Pacifiques D’afrique En 2021

19/06/2021

Indice mondial...

Publicité Publicité Indice mondial de la paix...
J.o Tokyo/ Les Organisateurs Vont Se Rencontrer Pour Décider De La Présence De Spectateurs

19/06/2021

J.O Tokyo/...

Publicité Publicité Le Comité d’organisation des Jeux...
5 Choses À Savoir Sur Nady Bamba, La Seconde Femme De Laurent Gbagbo

19/06/2021

5 choses...

Publicité Publicité   Nady Bamba est la...
En Colère, Un Avocat De Guillaume Soro Tacle Le Procureur Adou Richard

19/06/2021

En colère,...

Publicité Publicité Très remonté, un des avocats...
Nady Bamba À Propos De Simone Gbagbo : « Elle Salue Laurent Gbagbo Et Elle Part »

19/06/2021

Nady Bamba...

Publicité Publicité Publicité C'est une vidéo choc....
Côte D’ivoire/Masa : Prof Yacouba Konaté Quitte La Maison Avec 42 Mois D’arriérés De Salaire

19/06/2021

Côte d’Ivoire/MASA...

Publicité Publicité M. Hervé Yapi, logisticien de...
Burkina Faso : Des Biens Et Comptes Bancaires Du Groupe Bolloré Saisis

19/06/2021

Burkina Faso...

Publicité Publicité   La bataille judiciaire entre...
Mame Mbaye Niang : &Quot;Je N'Aiderai Pas Macky Sall S'Il Brigue Un 3È Mandat&Quot;

19/06/2021

Mame Mbaye...

Publicité Publicité Un possible 3è mandat de...
Israël: Un Ministre Détruit Des Documents Administratifs Et Quitte Son Poste

19/06/2021

Israël: un...

Publicité Publicité   Les documents conservés dans...
Bénin: Une Vingtaine De Mémoires De Master Rejetés À L’université De Parakou

19/06/2021

Bénin: une...

Publicité Publicité Publicité Pour plagiat, 21 mémoires...
Une Jeune Marocaine Se Lance Le Défi De Traverser L’afrique À Vélo Pour Soutenir Les Droits Des Femmes Africaines

19/06/2021

Une jeune...

Publicité Publicité « Le jour de mon 32ème...
Bobrisky Gâte Son Père Avec Un Suv Lexus

19/06/2021

Bobrisky gâte...

Publicité Publicité Le travesti controversé nigérian Idris...
Publicité
Publicité

Né en 1945 en Jamaïque, Robert Nesta Marley dit Bob Marley a su survivre à la misère des ghettos pour devenir une icône mondialement reconnue de la musique jamaïcaine, du mouvement rastafari et de la liberté. Sa mère, une Noire jamaïcaine, lui donne naissance alors qu’elle n’est âgée que de dix-huit ans. Son père est blanc, superviseur à cheval des travaux des champs, et redoute la réaction de sa famille devant sa liaison avec une femme noire ; l’enfance de Bob Marley sera donc marquée par l’absence de son père, ainsi que par la misère de la campagne.

A 20 ans à peine, Marley fonde son groue musical, les Wailers. Au début des années 70, l’influence des Wailers sur le reggae est si forte que la plupart des autres grandes figures de ce genre musical intègrent le mouvement rasta et s’imprègnent de cette culture. Par conséquent, leur musique reggae devient le principal vecteur d’expression et de revendication rasta. Cette dimension revendicatrice introduit une dimension politique dans la musique jamaïcaine, d’autant plus que l’oppression du mouvement rasta par le gouvernement (maisons incendiées, flambées de violence dans les ghettos, familles jetées à la rue) nourrissent le combat des reggaemen contre l’injustice. Les grands chanteurs comme Bob Marley ne sont alors plus perçus comme des musiciens de divertissement, mais comme de véritables révolutionnaires. Ils deviennent les porte-paroles des pauvres, enfermés dans la misère des ghettos ; Bob Marley en particulier se met à attaquer violemment le système raciste de la Jamaïque, qui établit une hiérarchie sévère entre Blancs, Métis et Noirs. Ces messages sociaux sont entendus à la radio par les représentants des classes défavorisées : c’est un véritable éveil pour leur conscience politique.

La popularité du reggae et celle du mouvement rastafari se nourrissent l’une de l’autre, jusqu’à ce que les rastas deviennent une force politique avec laquelle la Jamaïque doit désormais compter. Bob Marley & the Wailers sortent l’album militant Catch a Fire en 1972, puis Burnin’, qui contient entre autre les tubes militants Get Up Stand Up et I Shot The Sheriff, apologie de la légitime défense. Marley se sépare alors de ses deux compagnons, désireux de poursuivre leur carrière en solo ; il s’associe aux I-Trees pour enregistrer Natty Dread en 1975, puis Rastaman Vibration (1976).

Publicité

Bob Marley possède à cette époque une aura mystique si étendue qu’il renforce les rancœurs de certains de ses compatriotes, notamment extrémistes et racistes. En décembre 1976, il est victime d’une tentative d’assassinat aux côtés des autres membres des I-Trees ; Marley reçoit cinq balles, et Rita Marley est touchée à la tête (elle survit par miracle). Bob Marley refuse alors d’annuler les concerts prévus, arguant de ce que ceux qui s’emploient à rendre le monde mauvais ne prennent jamais de congés. Contraint à s’exiler d’une Jamaïque où il ne se sent plus en sécurité, Marley enregistre l’album Exodus en 1977, puis revient sur son sol natal l’année suivante dans le cadre d’un grand concert pour la paix. Sa visite en Afrique lui inspire ensuite l’album Survival, avant Uprising en 1980.

Cette année-là, on lui diagnostique un cancer de la peau. Mais Marley tarde à se soigner : les concerts s’enchaînent, et la religion rastafari lui interdit l’amputation du gros orteil qui aurait pu l’aider. Le cancer s’étend ; la médecine ne peut plus prolonger la vie de Bob Marley qu’au prix de terribles souffrances. Il s’éteint le 11 mai 1981, à Miami.

Publicité
Ne partez pas sans partager :

Mots clés

Bob marley Décès

Laisser votre commentaire